27.07

La mission du service public de la radio est depuis toujours d’être aux côtés des créateurs, d’accompagner et encourager la création musicale, la diffusion de la scène francophone, d’être prescripteur sur les nouveaux artistes, de s’inscrire à la fois dans la diversité musicale et la valorisation de notre patrimoine notamment en matière de chanson.

La crise sanitaire de la Covid 19 menace le monde de la musique de façon violente. Le secteur de la musique génère plus de 240 000 emplois pour un chiffre d’affaire de 8 milliards. Deux mois d’inactivités, c’est déjà une perte sèche de plus de 10%. Et la chute s’accélère : magasins de disques et salles de spectacles fermés, labels indépendants en situation de banqueroute, festivals annulés, les intermittents à nouveau fragilisés. Ce sont toutes les sources de revenus qui se tarissent et l’espoir récent de nouvelles embellies avec le développement du streaming ne suffira pas.

Radio France tout au long de l’année accompagne la vitalité de la scène et de la production française. Dans l’inévitable crise économique à venir plus que jamais, nous revendiquons notre rôle de soutien et notre capacité à inventer tous les jours de nouveaux dispositifs pour faire vivre cette belle exception culturelle française, qui au-delà de l’aspect strictement économique est aussi une manière de souder les Français dans l’épreuve qu’ils traversent. La musique est comme l’espérance dont Georges Bernanos disait que c’est un risque à prendre. Nous le prenons à bras le corps avec émotion.

Depuis le début de la crise, Radio France a mobilisé ses antennes pour faire entendre et rayonner davantage la musique et affirmer également sa solidarité avec l’ensemble de la filière musicale et de ses acteurs :

  • en augmentant de 25% le volume global de la musique sur les antennes,
  • en intensifiant la diffusion de productions françaises pour contribuer aux droits d’auteurs reversés sur la période,
  • en faisant vivre les festivals annulés sur les antennes pour contribuer à la continuité de la vitalité musicale.

Engagez-vous pour la #SceneFrancaise