Radio Nova s’unit à la Sacem pour soutenir les auteurs, compositeurs et éditeurs de la scène française.

Découvrez les podcasts des deux émissions spécialement créées à cette occasion !

Et toi, ça va ?

Toute la semaine, à l’antenne (chaque jour à 7h20) et en podcast, ils sont allés à la rencontre de leur univers et de leur lutte en période de confinement. 

Obsimo

“Je continue. Même si je gagne 0 euro”

On prend des nouvelles de la scène française avec la formation bordelaise Obsimo : un univers électronique lumineux où se mêlent des voix véhémentes, des synthés lancinants et des guitares éthérées. 

Andrei, musicien électro, qui joue donc sous ce nom, Obsimo, au micro de David Bola.

The Psychotic Monks

On continue à faire de la musique pour avoir un espace pour extérioriser. Ça fait du bien“.

Lancés, comme beaucoup de groupes, dans la frénésie de la tournée est des vols d’avion que l’on prend à la volée, les membres de The Psychotic Monks ont vu leur élan freiné par l’arrivée de la Covid-19.

Amarula Café Club

“Financièrement, je dois donner des cours de batterie”.

On a rendez-vous avec le groupe Amarula Café Club… Et on leur a tout simplement demandé : comment ça va.

Laurent Bardainne

“On a la chance de ne pas être bloqué complètement”

Saxophoniste, compositeur, producteur, réalisateur, Laurent Bardainne multiplie les projets et collaborations depuis plusieurs années. Il a fondé ou cofondé des groupes – électro, pop, punk, jazz – comme Poni Hoax ou Limousine. Il revient à l’affiche avec Tigre d’Eau Douce : un premier album joyeux et solaire.

Flo The Kid

“Fatalement, le manque du public à changer mon art. Il faut absolument que je déclenche quelque chose de fort chez les gens.”

Flo The Kid est un rappeur parisien, américain fantasmé. Sa spécificité : il rap en anglais. Après avoir collaboré avec l’artiste Møme, cet artiste indépendant a sorti un projet en plein coeur du confinement appelé “Emotions”.

Journal de tournée de Catastrophe spécial Covid

Les impressions brutes d’une tournée sous Covid.

Entre la fin du premier confinement et le début du second, le groupe Catastophe a pu tourner un peu partout en France avec GONG ! 

Dans son journal, Blandine Rinkel a noté ses impressions d’une tournée en sursis.

Engagez-vous pour la #SceneFrancaise